Étonnante morille d’automne

le

ça ressemble à un chou-fleur ou une drôle d’éponge toute molle. ça a l’odeur d’un champignon très jeune, ça n’a pas le goût de la morille même si son surnom devrait nous y faire penser, cette morille d’automne est étonnante. Si vous en trouvez n’hésitez pas, elle est douce, délicate et surtout pas du tout spongieuse, ni gluante.

Ingrédients
1 belle morille d’automne
1 belle càs de crème fraîche épaisse
quelques branches de persil
1 noix de beurre
1 échalote
5 cl de vin blanc
140 g d’épeautre
40 g de comté fraîchement râpé

Versez l’épeautre dans une casserole, couvrez d’eau, salez et portez rapidement à ébullition. Couvrez. Comptez entre 35 et 40 min de cuisson. J’ai utilisé mon rice cooker, toujours plus simple et plus rapide.
Découpez délicatement le champignon en petites fleurettes, rincez délicatement pour retirer la terre (il ne craint pas l’eau). Égouttez.
Ciselez l’échalote. Faites fondre le beurre dans une poêle, une fois qu’il mousse, faites-y suer l’échalote quelques minutes, sans la colorer, à feu moyen. Déglacez avec le vin blanc et laissez confire à feu doux pendant quelques minutes. Montez le feu et ajoutez les fleurettes de morille, faites sauter les champignons pendant au moins 5 min, le temps que toute l’eau dégagée par les champignons s’évapore.
Ajoutez la crème, remuez délicatement, salez et poivrez. Ajoutez le comté râpé
Rincez le persil, ciselez les feuilles et ajoutez-les à la poêle.
Servez avec l’épeautre bien chaud.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s